Grands Vins du Beaujolais

Brouilly & Côte de Brouilly,

Beaujolais-Villages Blanc, Rosé et Rouge

Beaujolais-Villages Blanc

« La Cuvée des Trèfles » 

 

Cette cuvée est issue du cépage Chardonnay, que nous avons planté sur des terroirs argilo-siliceux en AOP Beaujolais-Villages. Ce terroir, autrefois planté en Gamay, est très adapté au cépage Chardonnay, lui permettant de s’épanouir en donnant un vin blanc fruité, aux arômes complexes, qui se dégustera aussi bien à l’apéritif que sur des entrées, poissons, voir même certains fromages… Les trèfles portent bonheur, au fond de cette bouteille est sûrement le bonheur…

Récompensé par une médaille d'argent au prestigieux concours des Chardonnay du monde 2017

Commentaire de dégustation guide DVE :                                                Note : 86/ 100

Robe jaune pâle avec des nuances vertes dans sa jeunesse, limpide est brillante, bel aspect. Le nez bien que discret est agréable, il développe des parfums de fruits blancs (la pêche et la pomme acidulée) ainsi que quelques touches florales (fleurs blanches d’arbres du verger). Peu à peu apparaissent des fragrances d’amande et de beurre frais. Ce nez reflète bien son cépage. Bouche sympathique avec une attaque tendre, franche, fraîche, dans laquelle on retrouve des parfums friands de fruits blancs mais aussi d'agrumes qui donnent à cette cuvée une belle tonicité. A l'évolution on garde cet esprit dynamique avec un vin tendu doté d’un bon équilibre gras-fraîcheur. L’ensemble fait preuve de souplesse et on retrouve les touches d'amandes et de noisettes fraîches avec une finale acidulée et citronnée.

Avis de D.V.E. : vision très conviviale du chardonnay pour ce vin bien parfumé et désaltérant.

Récompensé par une médaille d'Or au concours des Gamay du Monde 2019

Beaujolais-Villages Rosé « La Cuvée du Pêcher »

 

Nous élaborons un rosé à base de notre cépage Gamay, avec un pressurage presque immédiat suivi d’une vinification à basse température, pour garder un maximum d’arômes, de souplesse et de rondeur et une touche de fraicheur pour réveiller vos papilles. Ses arômes de pêche de vigne vous enchanterons le palais… Ce rosé accompagnera à merveilles vos grillades et repas d’été…

Beaujolais-Villages Rouge Nouveau

« Les Racines Retrouvées»

La vigne où ces ont mûri a été labourée au cheval, ce noble et puissant moyen de traction si respectueux de nos sols...

Naturellement, cette cuvée est la plus pure possible, exprimant son terroir et les arômes généreux de ce prodigieux cépage qu'est le Gamay...

Beaujolais-Villages Rouge

« Les Artistes »

 

Un Gamay de pur plaisir, qui a juste le goût du raisin frais… cette cuvée se veut simple, agréable, à boire en toute occasion, sans occasion… à découvrir dès le 3ème jeudi de novembre dans son nouveau millésime, puis à suivre toute l’année en attendant la nouvelle récolte…

Commentaire de dégustation du guide DVE :                                                Note : 87/ 100

Robe grenat d’une assez bonne intensité encore jeune avec des nuances violines en bordure de disque, éclatante et limpide, présentation avenante. Le nez est d’une belle netteté à la fois expressif et gourmand, il développe des arômes de baies rouges et noires (la fraise des bois, la framboise, la chair de cerise et la mûre) à un fond discrètement réglissé et floral. C’est un nez direct ou l’on se situe sur le plaisir du fruit. On attend un vin convivial plein de fraîcheur et de dynamisme. L’attaque en bouche répond à nos attentes, c’est rond, franc avec une restitution gourmande des parfums fruités. C’est sans grande complexité mais de bon goût avec une notion de plaisir et de partage. L’ensemble est souple avec un bon support acide et quelques tanins qui accompagnent cette cuvée jusque sur la finale. Finale sur ces fruits acidulés (cerise) avec une pointe d’épices.

Avis de D.V.E. : la simplicité et l’esprit de copains sont au rendez-vous pourquoi vouloir faire compliqué quand on peut juste donner de la joie.

Récompensé par une médaille d'Or au concours des Feminalise 2019

Brouilly « Les Demoiselles » 

 

Cette cuvée est issue de nos plus jeunes vignes, particulièrement une parcelle plantée en 2005 sur un terroir magnifique…Ces beaux raisins nous donnent un vins frais, souple, aux arômes généreux et un brin sauvage à la fois, lié au sous-sol et à l’exposition de la vigne. Cette cuvée est idéale pour accompagner vos repas d’été… à boire sans modération !

Brouilly « Les Poètes » 

 

Cette cuvée est issue de vieilles vignes cultivées sur des coteaux très sableux, pauvres, de décomposition granitique, qui nous permettent l’élaborer des vins riches en soleil, et tout en finesse. A la fois rond, élégant, gourmand et fruité, ce Brouilly possède des tanins et une longueur en bouche permettant d’honorer du début à la fin un excellent repas. Garde au moins 5 ans.

Côte de Brouilly

« Cuvée des Héritières » 

 

Cette cuvée est issue de parcelles idéalement situées au pied de la colline de Brouilly, qui ont été choisies par Patricia & Bernard JOMAIN pour y faire naitre un vrai vin de terroir et de Vigneron…Elle sont travaillées de façon traditionnelle, en écoutant la terre. Ici, la pierre a un aspect unique : marbrée de bleu, cette roche dure est d’origine volcanique. Elle est constituée de quartzites et de métadiorites, c’est la fameuse pierre bleue de Brouilly, appelée aussi corne verte, qui donne au cru ses principales caractéristiques.

Notre Côte de Brouilly s’accommode très bien avec les volailles à chair parfumée telles que le canard ou l’oie, les viandes grillées et fromages… plus vieux, il accompagnera les viandes en sauce et gibiers.

 

Commentaire de dégustation du Guide DVE :                       Note : 89/ 100

Robe bigarreau d’une assez bonne intensité avec déjà quelques notes tuilées, très lumineuse et limpide, bel aspect. Nez engageant et pimpant qui débute sur les fruits rouges et noirs (la fraise des bois, la framboise, la chair de cerise, la mûre et la myrtille) puis qui s’oriente sur des notes florales (feuille de cassis); l’aération s’enrichit de notes réglissées et épicées avec en arrière-plan de discrètes touches fumées et de salaison (jambon cru de la forêt noire). En bouche, aucune surprise on est dans la restitution du nez avec une attaque ample, charnue et gourmande. A l'évolution on a une matière fine et délicate rehaussée de quelques tanins qui soulignent la bouche pour lui donner du relief. L’ensemble est réussi teinté de fraîcheur avec en finale des fruits noirs juteux et des épices, assez persistant.

Avis de D.V.E. : une image tendre et parfumée de l’appellation pour ce vin déjà très accessible.

Brouilly « Cuvée Bacchus »

 

Ce Brouilly, issu des plus vieilles vignes du domaine, a été travaillé à « l’ancienne ». Comme autrefois, il a été élevé en tonneaux (pièces) de chêne de 215 L, mariant la noblesse du chêne à la finesse et la puissance du Brouilly. Cette cuvée n’est pas filtrée, dans le souci de garder le maximum d’arômes et de générosité à ce vin. La cuvée Bacchus peut aisément passer quelques années à la cave (garde 10 ans), et mérite d’être servie sur un bon repas.

Récompensé par une médaille d'Or au concours des Grands Vins de France Mâcon 2019

Crémant de Bourgogne

 

Les raisins sont sélectionnés et vinifiés spécialement. Ils sont d’ailleurs vendangés plus tôt que pour les vins tranquilles, afin de préserver l’acidité qui donne toute leur fraîcheur au Crémant de Bourgogne. L’effervescence vient de l’ajout de la liqueur de tirage (vin de la cuvée + sucres + levures) lors de la mise en bouteille. Cela entraîne une deuxième fermentation alcoolique, qui dégage le gaz carbonique à l’origine des bulles. Les bouteilles sont alors posées sur des pupitres, inclinées vers le bas. Un geste typique et régulier, manuel ou mécanique intervient alors : tourner régulièrement les bouteilles pour que le dépôt de fermentation se dépose dans le goulot. Le bouchage, étape ultime, intervient après le dégorgement (élimination du dépôt et des impuretés) et l’ajout d’une liqueur d’expédition.

Accords mets et vins :

Sera le compagnon idéal pour vos apéritifs dinatoires.

Cépage :

100 % chardonnay

Service : 8 ° C

« Nos Bulles d’Artistes »

Méthode ancestrale

Le raisin est cueilli à la main et pressé immédiatement avec le programme crémant (long, basse pression, avec plusieurs retrousse). Il sera ensuite laissé 36 heures au froid entre 4 et 5 degrés puis remonté à 12 degrés pour effectuer la fermentation alcoolique. S’ensuit une ultime filtration stérile. Il va ensuite subir une baisse de température entre 2 et 4 degrés afin de laisser dévoiler les arômes amyliques du gamay tel que les fruits rouges. Dès lors où on va atteindre 50 à 60 grammes de sucres résiduels on va passer au froid le vin à 5 degrés. Une fois la mise en bouteilles réalisée, une deuxième fermentation alcoolique va démarrer, cette dernière se produira en bouteilles. Dès lors où le vin aura atteint 5 à 6 bars de pression, les bouteilles seront prêtes à être dégorgées.

Accords mets et vins :

A l’apéritif, vous pouvez le servir pur ou en Kir Royal, par la magie de quelques gouttes de liqueur de cassis, mûre ou de framboise.

Cépage :

100 % gamay

Service : 6 à 8 ° C

Récompensé par une médaille d'Argent au concours interational du Gamay 2020

Millésime 2019 récompensé par une médaille d'argent au concours des Grands Vins du Beaujolais 2020

Domaine Bernard JOMAIN Vigneron

La Valette 69220 CHARENTAY

Tél : 04 74 03 47 60 / 06 80 30 96 68

© Bernard Jomain